concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france



L'usage de la forêt
Valorisation d'un parc urbain et sportif
Bois-Guillaume (76), France
2017
concours ouvert d'intentions urbaines et paysagères

concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france concours urbanisme parc urbain rouen bois guillaume france

Valorisation d'un parc urbain et sportif

À l’échelle métropolitaine, le parc des Cosmonautes bénéficie d’une implantation urbaine privilégiée. À la rencontre de deux axes structurants : la route de Darnétal qui accompagne la trame naturelle de l’espace rural dans un mouvement est-ouest et la route de Neuchâtel qui relie efficacement le centre-ville de Rouen à Bois- Guillaume puis sa campagne. Cette position en fait donc un parc à fort potentiel urbain et paysager, qui appelle au renforcement de son rôle d’équipement métropolitain (sports, loisirs, détente) et de « poumon vert » dans la ville.

L’organisation du Parc s’appuie sur une serie de constats issue d’une analyse contextuelle qui met en lumière plusieurs objectifs à atteindre :
• Intégrer le parc au réseau d’espaces verts, renforcer son rôle et son identité au sein de la métropole.
• Intégrer les espaces plantés qui appartiennent déjà à l’armature du parc et prolonger les trames de circulation douces pour améliorer son accessibilité.
• Repenser les limites internes pour une perception plus lisible du parc.
• Valoriser les espaces qui ne sont pas affectés à des pratiques sportives.
• Intégrer des activités alternatives ouvertes à tous au sein d’un parc dédié au sport.
• S’appuyer sur la trame plantée existante pour transformer le parc en îlot de verdure en centre-ville.

La proposition s’articule autour de quatre thématiques majeures : les accès, le parcours, les espaces sportifs et les nouveaux usages. Ces images visent à distinguer des ambiances paysagères contrastées au sein d’une composition spatiale plus lisible et une démultiplication des pratiques possibles. L’objectif est de repenser le parc dans une attitude contextuelle, c’est-à-dire qui prend en compte les éléments existants, dans le souci d’une économie raisonnée des moyens mis en oeuvre pour sa mutation.