concours calvados caue habitat architecture bessin bocage



Servants / Servis
"Je réinvente ma maison"
Bessin, Calvados, France
2017
concours
CAUE Calvados

concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage

Servants / Servis

Inscription sur la parcelle : s’insérer dans continuité de la forme urbaine

La maison s’inscrit dans la continuité du dispositif d’implantation des maisons sur la commune, c’est à dire parallèle à la voie principale. Le gabarit des maisons traditionnelles est respecté et pour profiter de l’orientation sud de la façade, la maison s’inscrit en recul par rapport à la limite parcellaire qui donne sur la route d’Arromanches.
Le garage, simple couverture, est réalisé en limite de la voie au Roy pour dégager un maximum d’espace de jardin et limiter ainsi le parcours de la voiture sur la parcelle.

Organisation spatiale : orientation des espaces servants et servis

La maison respecte les proportions de l’architecture locale (12 sur 6.25 mètres) avec un toit en pente à 45°. Les espaces de vie sont orientés au sud : cuisine, salle à manger, salon et chambres. Quant aux espaces fonctionnels, ils constituent une épaisseur contre la façade nord : entrée avec rangements, escalier, circulation, toilettes, buanderie, dressing et salles de bain. Les espaces servants profitent ainsi de l’ensoleillement alors que les espaces servis sont éclairés par les parois latérales à l’est et l’ouest qui offrent des vues sur le jardin.

Modification du système constructif : vers une maison bioclimatique

Les modifications de la maison se font au nord et au sud de la maison, elles visent à rendre le logement plus confortable, baisser la consommation d’énergie et offrir une architecture qui illustre la volonté d’intégrer les préceptes du bioclimatisme.

Au sud :
La façade est démontée. Une structure métallique vient reprendre l’ensemble de la surface. Un bardage bois habille cette nouvelle façade. Les menuiseries sont réemployées et 4 nouvelles ouvertures augmentent la surface vitrée. La façade est isolée avec de la laine de bois écologique. Une structure légère avec des toiles pour se protéger du soleil en été est intégrée à la façade. Dans le jardin, des arbres à feuillages caducs sont plantés et créent de l’ombre sur la façade et la terrasse.

Au nord :
Un jardin d’hiver s’accole à la façade. C’est une structure indépendante qui a un rôle essentiellement thermique : elle permet de chauffer la paroi en hiver pour transmettre de l’air chaud à l’intérieur du volume habité. En été, cet espace peut s’ouvrir et servir d’espace semi-extérieur couvert.
Cette extension non chauffée offre un nouvel espace polyvalent qui permet de répondre aux besoins d’une famille : rangement d’équipements de sports, atelier pour bricolage, stockage des vélos, coin lecture. Isolé des espaces de vie communs de la maison, le jardin d’hiver offre un lieu indépendant qui a l’avantage d’être également connecté à la maison.

Au cœur de la maison, un poêle à bois est installé, il permet de chauffer les deux niveaux à moindre coût et de façon plus écoresponsable. Enfin, des panneaux solaires sur la pente sud du toit permettent de diminuer la consommation électrique.





concours calvados caue habitat architecture bessin bocage



3 en 1
"Je réinvente ma maison"
Bocage Virois, Calvados, France
2017
concours
CAUE Calvados

concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage concours calvados caue habitat architecture bessin bocage

3 en 1

Situation

La nouvelle maison de la famille N. prend place au nord de la parcelle, proche de la rue France Châtel libérant les vues sur le jardin en pente et la campagne alentour. L’implantation de la maison suit la forme rectangulaire de la parcelle laissant du jardin tout autour. Au nord, le stationnement des voitures peut se faire proche de la voie, alors qu’un chemin piéton conduit jusqu’à l’entrée de la maison sur la façade est. La majorité du jardin est laissé au sud afin de profiter du soleil sur les pièces principales.

Organisation

Reparties sur deux niveaux, les pièces de jour et de nuit sont dissociées. Au rez-de-chaussée, le grand volume du salon est orienté au sud vers le paysage. La cuisine donnant à l’ouest est directement connectée à un espace cellier faisant office d’espace tampon avec le salon. Au nord, le jardin d’hiver prolonge la maison pour atteindre 13 mètres de long. Cet espace majeur sur deux niveaux devient un élément essentiel dans la composition générale. Son rôle thermique isole la façade nord du froid en hiver et permet d’avoir un espace frais en été. Son usage est libre de contraintes, chacun peut se l’approprier et son usage peut sans cesse évoluer. Des vues nord/sud rassemblent l’ensemble des pièces. À l’étage, on trouve une suite parentale avec salle d’eau et deux chambres d’enfants partageant une salle de bain.

Extension

Induite par l’accueil d’un proche de la famille, l’extension redonne une place centrale au jardin d’hiver. Deux maisons distinctes, une petite et une grande sont reliées par cet espace polyvalent qui permet de passer librement de l’une à l’autre tout en concervant leur autonomie. Composée d’un seul rez-de-chaussée, la petite maison au nord de la parcelle prolonge la maison existante dans un même langage architectural. Son aménagement est conçu pour une personne à mobilité réduite et pourra dans le futur accueillir des invités.

Volumétrie et matérialité

Les maisons traditionnelles du Bocage tiennent particulièrement à leur volumétrie. Le rapport de 6,5m part 13m, le toit gris foncé à 45 degrés, les dimensions des ouvertures sont respectés. Le caractère stéréotypé de la maison rectangle à toit pentu est alors accentué, donnant aux façades et au toit une enveloppe commune. Le bois brulé et le zinc donnent à la maison un aspect contemporain qui s’intègre avec respect dans ce paysage de campagne. Cette matérialité est contrastée par la chaleur des fenêtres éclairées cadrées de menuiseries et volets de bois. Entre ces deux volumes noirs que sont la grande et la petite maison, le jardin d’hiver en polycarbonate translucide et ossature bois vient illuminer la façade de lumière naturelle. Cette dématérialisation séquence l’unique façade composée de trois unités de vie.